Astuces et matériel, Côté cuisine, Dessert

Royale

06/01/2016

Je ne suis pas une véritable blogueuse. N’ayez pas l’air ahuri derrière votre écran, vous l’avez remarqué depuis longtemps: le rythme de publication est peu soutenu, irrégulier, comme si le côté « masala » autorisait une ambiance baroque. Avec cet article, qui rompt un silence de plus de deux semaines, je m’en vais de ce pas confirmer ce constat.

Faille temporelle

« Mais dis donc ma grande, plus de deux semaines de silence, en pleines vacances scolaires – ouais, ne mens pas, on sait que t’es partiellement prof – et en période de fêtes, alors que tout le monde cherche frénétiquement des idées recettes, que s’est-il passé? » me susurre une voix décidément curieuse. Il s’est passé… la vie. Dans ce qu’elle a de plus beau, la frénésie des fééries de fêtes, les rires d’enfants, les retrouvailles en famille, la musique et les tables pleines. Dans ce qu’elle a de plus sombre aussi, et les mots seraient indécents et inutiles ici.

Aveux

Alors voilà le problème: n’allez pas croire que je n’ai ni mangé ni cuisiné pendant deux semaines. OH QUE NON. Comme vous, j’ai pris mon estomac pour un ballon de baudruche, lui ai fait subir des épreuves pour lesquelles il aurait pu largement plus me punir. Par exemple, le 26 décembre, quand toute personne normalement constituée ne mange pas ou sirote un thé vert avec un léger bouillon dégraissé, je me suis bâfrée de vada (j’en parlais ici, et on me demandait des photos):

12483747_10153885186256907_1721534841_n

(oui, c’est frit…)

Comme certains d’entre vous, j’ai cuisiné… et cuisiné, et cuisiné, et aussi un peu cuisiné. Par exemple, j’ai fait des bûches:

Bûche aux trois chocolats et praliné

12467804_10153876939436907_473408629_n

Bûche chocolat cannelle

12464058_10153876939601907_1070028261_n

Satine: mousse glacée au thé rouge, insert caramel, lit de noix de pécan, glaçage chocolat blanc et meringue italienne

12464058_10153876939151907_8106978_n

12463861_10153876939106907_1600244639_n

12463497_10153876939136907_869070562_n

Ou des entrées chics:

Flan de chèvre à la truite fumée

12467837_10153885186421907_586263714_n

Ou des galettes des rois maison, de la pâte à la frangipane:

12511837_10153885186371907_605669983_n

Mais il y a un truc que je n’ai quasiment pas fait, ou mal fait, comme vous pouvez le voir: prendre des photos.

Comme une reine

Du coup, mes agneaux (ben oui, c’est janvier, je suis sûre que vous êtes tous neufs et rasés de près), je vous propose plutôt de vous parler de certains de mes cadeaux. Parce que ouais, il existe des fous sur cette planète qui passent une bonne partie de leur temps à essayer de me faire plaisir, et ça, ça prouve juste que je suis très très chanceuse. Quelques-uns ont entrepris de continuer à tenter de faire de moi une reine des fourneaux.

Londonienne

Pour ceux qui l’ignorent, j’ai une petite soeur, qui habite actuellement à Londres, et qui m’a rapporté du beau et du bon:

un joli carnet de recette, très pratique

12506720_10153885263076907_1815294814_n

12511700_10153885263096907_467775577_n

12483825_10153885263101907_1871151083_n

Vous risquez de le voir, rempli, très souvent!

du thé Fortnum and Mason (à prononcer avec plusieurs points d’exclamation et l’hystérie d’une fan boutonneuse de Justin Bieber)

12506548_10153885263131907_1423981104_n

12483665_10153885263166907_1981861274_n

12483771_10153885263211907_741424317_n

Le thé Fortnum and Mason, depuis notre voyage de noces à Londres, c’est vraiment un de mes thés favoris. Jusque-là, j’étais accroc au thé noir à la fraise, je découvre donc le mélange royal avec plaisir!

Thé ou café?

Mon frère s’est quant à lui souvenu de notre consommation excessive de stupéfiants pour tenir le coup face aux paquets de copies et autres joyeusetés de notre beau métier, et nous a offert un superbe livre sur le café.

12467859_10153885263251907_966261355_n

On y trouve tout plein de documentation sur le café, sa culture, sa consommation, sa vie, son oeuvre… et aussi des recettes de café qu’on aurait jamais imaginées!

12506991_10153885263231907_290300853_n

Avec des photos qui donnent envie de lécher le livre. Mais il paraît que c’est sale, voire dangereux, parce que le papier ça coupe. A éviter donc.

12467676_10153885263221907_1765229926_n

La machine à pâtes!!

Après, le père noël craque toujours un peu son string (la faute au foie gras peut-être), et nous gâte toujours plus… Et donc cette année, il a fait de moi une femme heureuse en m’offrant une machine à pâtes. A la question que certains se posent (mon cher et tendre, par exemple), je réponds tout de suite: non, ceci n’est pas un instrument magique destiné à vous faciliter votre vie de femme du XXIème siècle en vous faisant gagner un maximum de temps sur la cuisson des pâtes, qui est quand même, avouons-le, le truc que tout le monde maîtrise à peu près (tout est dans la locution adverbiale). Au contraire, son utilisation requiert d’avoir un chouilla de minutes devant soi. A quoi ça sert, alors? A faire ses propres pâtes (ce qui est meilleur et fait du bien à l’estime de soi) et par conséquent, à faire sa propre pâte à pâtes, en y mettant ce qu’on veut dedans, et en étant sûre qu’après, on aura de belles pâtes bien régulières, pile de la taille qu’on veut. Et pour bien faire, le père noël ou autre homme/femme généreux devra vous offrir aussi le séchoir à pâtes, indispensable pour que vos tagliatelles ou autres spaghettis ne s’agglomèrent pas en un gros bloc indigeste avant, pendant, et après cuisson.

Du coup, on n’a pas fini de manger des pâtes à la maison.

12506793_10153885186261907_1938147170_n

Préparation des spaghettis

12468274_10153885186231907_1803217488_n

Les tagliatelles maison

12483573_10153885263061907_809537847_n

Alors qu’est-ce qui vous attend, chers lecteurs, dans les semaines qui viennent? Des recettes de galettes des rois et de pâtes, évidemment! Cet article est déjà bien trop long, mais je partage tout ça avec vous, avec de jolies photos, tout bientôt.

Et non, bien sûr, je n’ai pas oublié, en ce jour d’épiphanie, que je nous vous avais pas encore souhaité la bonne année. Et puisque ces voeux s’adressent à tous et chacun, il me paraît naturel de vous souhaiter le meilleur, en espérant surtout qu’en 2016, grâce à ou en dépit de nos différences, nous pouvions tous laisser chacun vivre dans une paix…royale.

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Anousha 06/01/2016 at 23:32

    Hiiiiiiiiii !!!!! *hystériedepetitesoeurévoquéedansl’article*

    • Reply masala book 08/01/2016 at 21:03

      Ahah et encore, je me suis retenue de tout dévoiler! Ola royale pour cadeaux royaux. 🙂

  • Reply Cécile 07/01/2016 at 23:19

    j’adore ton séchoir à pâtes! je savais même pas que ça existait!

    • Reply masala book 08/01/2016 at 21:08

      C’est le top, je suis comme une gamine avec ces deux jouets! 😀

  • Reply Zazou 09/01/2016 at 21:10

    T’as été gâtée !!!
    J’ai hate de découvrir tes recettes de pâtes, elles sont un de mes fantasmes culinaires, sans cesse repoussé, ça risque de me faire sauter le pas…
    J’adore le look de vos vada !
    Et la bûche chocolat cannelle me fait saliver… Inspirant !
    Belle année gourmande, Masala Book !!! Plein de succès et de belles recettes !!!

    • Reply masala book 09/01/2016 at 21:58

      Pourrie gâtée, et encore, je ne parle ici que de cuisine.
      Pareil pour les pâtes, un fantasme, j’ai décidé de sauter le pas… Et pour les pâtes toutes simples à la farine de blé, c’est chose faite! Je suis très contente du résultat, et j’ai hâte d’innover avec des recettes de mon propre cru.
      Merci pour les voeux, je tarde à faire les miens, mais en tant que lectrice du blog, je te souhaite déjà une belle année de découvertes culinaires. 🙂

    Leave a Reply