Côté cuisine, Dessert

Rouge tomate

05/10/2017

Depuis quelques semaines, je collabore avec Guillaume du Goût des marais, à Bourges: chaque semaine, nous mettons à l’honneur un de ses produits à travers une recette inédite que les clients retrouvent dans leur panier de légumes. D’ordinaire, la recette n’est pas visible sur le blog… mais cette semaine, je n’ai pas résisté à l’envie d’exhiber à vos yeux gourmands mon dessert à la tomate!

L’idée de ces recettes hebdomadaires est d’aider les consommateurs à cuisiner la totalité de leur panier, quand bien même ils ne connaîtraient pas le légume ou qu’au contraire, ils n’auraient l’impression que d’en avoir trop soupé jusqu’ici. Quand Guillaume m’a annoncé que la tomate serait au coeur de la recette de cette semaine, j’ai su que l’enjeu serait de taille. Nous avons tous plus ou moins l’habitude d’en manger, de la cuisiner, et il fallait une recette à la fois originale et abordable, qui laisse toute sa chance au produit. Puisque nous dégustons le plus souvent les fruits au dessert, j’ai décidé de renouer avec le statut de fruit de la tomate, et de vous proposer une tarte à la tomate aux effluves de vanille et d’érable pour terminer le repas.

Cette tarte est composée d’une pâte sablée sucrée, d’un curd à la tomate, d’une crème fouettée et d’un croustillant de tomate à la banane verte. L’idée est de conserver le goût de la tomate, tout en proposant un dessert suffisamment sucré pour satisfaire les gourmands. Enfin, le croustillant n’est pas uniquement décoratif, il répond à la volonté de ne pas gâcher le produit en utilisant la peau de la tomate.

Tarte sucrée à la tomate

(pour 4 à 6 personnes)

Pâte sablée sucrée

75 g de beurre

150 g de farine

50 g d’eau tiède

1/2 cc de sel 

1 cc de sucre vanillé 

Curd de tomate

300 g de chair de tomates

le jus de 3 gros citrons

140 g de cassonade

2 cuillères à soupe de sirop d’érable

1 gousse de vanille

1 bonne pincée de paprika

3 bonnes cuillères à soupe de maïzena

4 jaunes d’oeuf

Crème fouettée

Crème liquide minimum 30% de MG

Croustillant de tomate à la banane verte

la peau des tomates utilisées pour le curd

sirop de banane verte

Préparez votre pâte brisée sucrée selon la même recette qu‘ici, et garnissez un fond de tarte. Préchauffez votre four à 180°, piquez la pâte pour éviter qu’elle ne gonfle à la cuisson, et enfournez pour environ 15 min. Sortez du four et laissez refroidir.

Préparez pendant ce temps le curd de tomate: pelez et épépinez les tomates, puis découpez-les en cubes. Dans une casserole, faites revenir à feu moyen cette chair de tomate, le jus des citrons et le sucre. Quand le mélange a réduit, ajoutez le sirop d’érable, et attendez l’ébullition. Retirez du feu puis mixez entièrement. Toujours hors du feu, ajoutez les jaunes d’œuf, et fouettez pour obtenir un mélange homogène. Remettez la casserole sur le feu, ajoutez la maïzena, et continuez de fouetter pendant que le mélange épaissit. Lorsque le mélange est bien homogène, assaisonnez avec la gousse de vanille égrainée et le paprika. Remuez encore jusqu’à ce que le mélange ressemble à une crème, puis retirez du feu. Laissez refroidir avant de garnir le fond de tarte. Laissez prendre le mélange au frais.

Préparez les croustillants de tomate: préchauffez le four à 200°. Disposez les peaux de tomate sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Arrosez légèrement de sirop de banane verte. Enfournez pour une vingtaine de minutes. Laissez sécher hors du four.

Préparez la crème fouettée: fouettez environ 10 cL de crème liquide très froide jusqu’à obtenir la consistance d’une chantilly. (Je fais ici le choix d’une crème fouettée nature, pour ne pas sucrer à outrance le dessert ou ajouter une autre touche épicée. Vous pouvez bien sûr opter pour une version aromatisée!) Dressez la crème fouettée sur la tarte, puis ajoutez les croustillants de tomate.

Succès assuré, y compris auprès des enfants. Bon, d’accord, ils ne m’ont pas demandé à quoi était la tarte et je ne leur ai pas dit… peut-être ont-ils pensé qu’il s’agissait d’un fruit rouge… mais en tous cas, ils ont tout mangé!

Note: vous pouvez aussi utiliser ce curd comme une sorte de confiture, les enfants l’ont par exemple testé pour sucrer leur yaourt. Et pourquoi pas se laisser aller à la confection d’un layer cake à la tomate? A vos casseroles!

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply