Côté cuisine, Entrée

De la légèreté

10/12/2016

Une période de fête s’ouvre traditionnellement par une avalanche de gras, et je ne m’en plains pas toujours, mais aujourd’hui, j’avais envie de recevoir nos amis légèrement. Vous commencez à être habitués à mon obsession des produits de saison, et ça faisait bien longtemps que je ne vous avais pas embêtés avec les courges… Cette entrée, parfaite pour vos menus de fête, est simple à réaliser, savoureuse, aérienne, et me permet de vous enquiquiner une fois de plus avec une cousine de la citrouille.. mais pas seulement!

15218306_10154871425521907_1753052834_n

Avec cet article, je participe pour la deuxième fois au calendrier de l’Avent des blogueurs, lancé par Emeline de Mignardises et compagnie. Retrouvez en fin d’article la liste des participants!

3feee57744e482bacc3e6334fe0c450d_html_m6ed0dd76-jpg-html

3 légumes, des saveurs infinies

Dans cette entrée, le sucré côtoie le salé, les textures se mélangent, mais le produit reste intact et au premier plan. En termes de produit, je vous propose donc une variation autour de 3 légumes de saison: le radis noir, la betterave et le potimarron.

Un carpaccio de radis noir

1 radis noir

3 cL d’huile d’argan

1 cuillère à café de vinaigre de riz

sel, poivre

Détailler des rondelles de radis noir à la mandoline. Mélanger l’huile et le vinaigre, assaisonner, et mettre les rondelles à mariner dans ce mélange. Conserver au frais pendant une demi-journée.

Une betterave marinée au cumin

1 betterave

3 cL d’huile d’argan

sel, poivre

cumin

1 filet de citron

Détailler des rondelles de betterave à la mandoline puis à l’emporte-pièce, puis les faire mariner dans l’huile mélangée au jus de citron, au sel et au poivre.

Un potimarron en sorbet

250 g de potimarron

75 g de sucre

25 cL d’eau

1 cuillère à soupe de crème fraîche

1 pincée de sel

Détailler le potimarron en dés, et en prélever 250g. Le faire cuire pendant 5 min dans de l’eau bouillante salée. Egoutter, puis faire bouillir à nouveau avec les 25 cL d’eau et le sucre, pendant une dizaine de minutes. Réduire le mélange en purée en conservant l’eau de cuisson, puis ajouter la crème et le sel. Lorsque la préparation est homogène et a refroidi, la couler dans des sachets de glaçon et la placer au congélateur. Avant de servir, mixer les glaçons de sorbet.

Du crémeux et du croquant comme liant

En voilà effectivement une entrée bien légère! Pour arrondir le tout et apporter du liant, je propose une texture crémeuse :

Crémeux de chèvre frais au poivre et à la vanille

60g de chèvre frais

20 cL de crème liquide

une bonne pincée de poivre

une gousse de vanille

1 demi cuillère à café d’agar agar

Dans une casserole, porter le chèvre et la crème à ébullition, puis ajouter l’agar agar et mélanger. Retirer du feu, ajuster l’assaisonnement en sel. Ajouter enfin le poivre et la vanille, mélanger et couler dans des petits moules. Réserver au frais une nuit.

Pour apporter une toute petite pointe de croquant, j’ai misé sur deux céréales, le sésame et le pavot, à saupoudrer sur tous les éléments du plat.

Pour le dressage, libre à vous de reproduire mon dressage ou d’ajouter de la hauteur au plat, de la rondeur au sorbet… A vos pinceaux!

15239435_10154871425566907_706468569_n

Retrouvez plein d’idées cuisine et déco tout au long de ce mois de l’Avent, avec:

Afternoon tea Carinette ‘s baking addiction Carnet gourmand C.L.Qui fait de la pâtisserie Gourmandises épicées Les aventures de la tribu de Chacha Les cakes design de Rémi et Julie Les petits plats de mamie Lilly Mignardises et compagnie   … et moi-même!

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply