Côté cuisine, Dessert

Charivari

28/02/2015

11026659_10153152601616907_1860587914_n

Le dessert de février est (enfin) arrivé! Ben quoi, on est encore en février, non? Il faut dire que c’est un concept, cette création : février, outre le froid, c’est le mois du carnaval. Le mois du renversement, le mois de la fête des fous, le mois du charivari. « Charivari », c’est donc le nom de cette deuxième création de l’année, après « Jour de fête ». 

Charivari est un dessert tout simple qui prend des airs de roi: peu d’ingrédients, des préparations simples, un assemblage assez classique. C’est donc le dessert qu’il vous faut pour clore un petit dîner entre amis.

Charivari est sans dessus dessous: il a petit côté tatin ou crumble, la décoration au chocolat est au fond du gâteau, les brisures de pâte surmontent la mousse. Charivari est donc réalisé à l’envers.

Charivari représente le mois de février: du citron pour alléger l’hiver, du sucre glace comme pour mettre sur les crêpes, du chocolat parce qu’il fait froid… et il arrive sur le net le dernier jour de février, et non le premier, comme un bon représentant de son mois.

11015900_10153152601626907_335700569_n

Charivari

pour 3 gâteaux

2 oeufs

2 cuillères à soupe de maïzena

60 g de sucre semoule

1 citron

3 cL d’eau

30 g de beurre

10 speculoos ou autres biscuits à briser

40 g de chocolat

Le décor en chocolat

Bon, là, je vais vous laisser un peu faire selon votre inspiration. Voici comment moi je fais: je fais fondre un peu de chocolat au bain-marie, puis je badigeonne une surface de la forme désirée (soit un moule, soit un emporte-pièce, soit une feuille de papier sulfurisée) avec du chocolat fondu, et je mets le tout au froid. Je reproduis le procédé une à deux fois, et je laisse prendre au froid. Je démoule une fois que tout est bien refroidi et rigide.

La mousse au citron

Prélever le zeste du citron. Séparer les blancs des jaunes. Mélanger les jaunes avec le jus de la moitié du citron, bien fouetter. Faire chauffer ce mélange à feu doux avec la maïzena, sans cesser de remuer avec une cuillère en bois. Le mélange doit avoir la consistance d’une crème pâtissière. Laisser refroidir.

Faire monter les blancs en neige. Préparer un sirop en faisant chauffer l’eau et le sucre, et, une fois refroidi, le mélanger aux blancs en neige. Ajouter enfin la préparation avec les jaunes d’oeufs.

Le fond de biscuits

Le principe est le même que pour un cheesecake, c’est celui, bien connu, qui consiste à fabriquer un fond de gâteau à partir de brisures de biscuits mélangées à du beurre. Ici, j’ai utilisé de manière très classique des speculoos, broyés, puis mélanger au beurre fondu.

Le montage

Dans des cadres à pâtisserie, déposer quelques brisures de chocolat, puis couler la mousse. La laisser prendre quelques heures au réfrigérateur, puis ajouter la pâte de brisures en la tassant légèrement pour être sûre qu’elle adhère à la mousse et se démoule bien. Après 6 heures au froid, finaliser le dressage en déposant la décoration en chocolat sur l’assiette, puis déposer le gâteau démoulé. Si on veut, on saupoudre de sucre glace, pour un effet encore plus « carnaval ».

10994854_10153152601561907_1230327785_n

A vos commentaires, à vos casseroles, partagez vos impressions et cette création, car « plus on est de fous, plus on rit »!

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Anousha 10/03/2015 at 21:54

    J’en voudrais bien un petit bout! 🙂

    • Reply masala book 11/03/2015 at 21:50

      Viens à Bourges, je t’en fais un rien que pour toi! :p

  • Reply Sop 15/03/2015 at 14:26

    Il semble y avoir bien des idées dans ce dessert … Le goût doit être aussi au rendez-vous !

    • Reply masala book 16/03/2015 at 11:18

      Héhé, faudra bientôt passer commande pour vérifier par soi-même. 😉

    Leave a Reply