Côté cuisine, Plat

Au quotidien

23/02/2015

Salutations, chers lecteurs!

Une fois n’est pas coutume, la grande bavarde que je suis ne va pas vous assommer de mots. On se remet tout doucement de la grippe qui sévit encore dans la famille, et je n’ai pas grand chose de passionnant à vous raconter, ayant été confinée chez moi pendant plus d’une semaine. Pendant ce temps, il a quand même fallu se nourrir et nourrir les 3 autres pensionnaires… Voici donc un article sur deux recettes toute simples, histoire de changer un peu votre quotidien, tout en gardant le temps d’essuyer un dernier petit virus hivernal – ou mieux, si vous avez de la chance, de mener une vie normale! 

De l’improvisation, toujours

Dimanche dernier, je devais accueillir un atelier Guy Demarle chez moi, et j’avais donc acheté un certain nombre de fournitures, qui n’ont finalement pas servi, puisque l’atelier a dû être annulé. Outre un camembert, que nous avons dévoré sans mal, mon aîné et moi, il nous fallait donc écluser un certain nombre d’ingrédients, dont des feuilles de brick. A part ça, le cahier des charges est toujours le même: du légume de saison, de la diversité, du rapide, des saveurs qui plaisent aux petits et aux grands.

Croustillants de saumon façon papillote

Pour 3 croustillants

3 feuilles de brick

2 gros pavés de saumon

6 tranches de bacon fumé

3 carottes

quelques pousses d’épinards

huile d’olive et huile de sésame

sel, poivre

11004914_10153140106501907_737682530_n

Préchauffer le four à 180°C.

Réaliser des tagliatelles de carottes à l’aide d’un économe (vous épluchez les carottes, puis vous répétez le même geste avec l’économe sur la chair de la carotte, ce qui vous donne des tagliatelles de carottes), et les faire pré-cuire 3 min dans de l’eau salée frémissante.

11005902_10153140096981907_2012609144_n

Découper en gros tronçons les 2 pavés de saumon, de manière à remplir équitablement 3 assiettes. Laver et découper grossièrement les pousses d’épinards. Huiler légèrement chaque feuille de brick, puis déposer au centre: quelques pousses d’épinards, deux tranches de bacon, les morceaux de saumon (saler légèrement), quelques pousses d’épinards encore, puis les tagliatelles de carottes. Saler légèrement et poivrer. Replier la feuille de brick, de manière à former un rectangle, humidifier les extrémités à l’aide d’un peu d’huile d’olive afin de les faire adhérer les unes aux autres et de bien refermer le rectangle. Enfourner et cuire 15 à 20 min.

Avec les restes de tagliatelles et d’épinards, faire une poêlée: faire chauffer un peu d’huile de sésame dans une casserole, et y faire revenir les légumes. Assaisonner, et servir à côté de la feuille de brick.

10997203_10153140097011907_294302393_n

Comfort food

 Après cette période un peu difficile, et quelques jours sans manger, j’avais envie de recettes faciles, rapides, mais goûteuses, et j’en avais un peu marre des légumes de saison, je l’avoue. Cependant, hors de question de céder aux sirènes du fast food (mon estomac n’aurait pas supporté), ou de cuisiner des courgettes… J’ai donc misé sur les conserves, avec une recette à base de coulis de tomate et d’olives noires. Un avant-goût du Sud, puisque je vais faire un tour sur la côte d’Azur dans moins d’une semaine (oui, promis, je vous rapporte plein de bons plans, de photos, d’idées, dans mes bagages du retour!).

Sauté de dinde aux olives, gnocchis

Pour 2 personnes

4 tranches fines de blancs de dinde

1 oignon

une quinzaine d’olives noires

1 boîte de coulis de tomates

huile d’olive

sel, poivre

gnocchis

parmesan

11005702_10153140097001907_921107756_n

Faire revenir l’oignon émincé dans un peu d’huile d’olive. Une fois l’oignon fondu, ajouter les blancs de dinde découpés grossièrement. Ajouter les olives découpées, faire revenir quelques instants à feu moyen, et, quand la dinde est presque cuite, ajouter le coulis de tomate. Saler et poivrer, laisser mijoter à feu doux. Servir chaud, et, si l’on dispose de basilic, ne pas hésiter à en ciseler un peu dessus avant de déguster.

Faire cuire les gnocchis dans de l’eau bouillante salée – oui, pour une fois, il s’agit de gnocchis déjà prêts, qu’on trouve facilement dans n’importe quel commerce. Le mieux, quand on a le temps et l’énergie, c’est de faire les gnocchis soi-même: ce n’est pas si compliqué, mais bien moins rapide que le plat que je vous propose aujourd’hui… Une recette lors d’un prochain article, promis!- , les égoutter, les verser dans une assiette et saupoudrer de parmesan râpé.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Anousha 23/02/2015 at 15:23

    Ca fait des semaines que j’ai envie de gnocchis, et maintenant j’ai hâte d’avoir la recette des gnocchis maison! 🙂

    • Reply masala book 24/02/2015 at 14:35

      Ahah oui, je m’y mets bientôt, promis. En attendant, tu peux en chercher sur le net ou bien en acheter: pas besoin de four pour les gnocchis!

  • Reply Delphine 23/02/2015 at 21:25

    Ta brick au saumon me tente bien. L’association bacon/saumon est alléchante !
    J’espère que tu vas mieux, moi j’entrevois le bout du tunnel après 5 semaines compliquées.

    • Reply masala book 24/02/2015 at 14:37

      C’est une belle association, effectivement. Le « terre-mer » est un peu trop à la mode à mon goût, mais une fois de temps en temps, c’est pas mal.
      Je vais mieux mais c’est pas encore la grande forme… Saleté de grippe, cette année, vraiment!

    Leave a Reply